Vous êtes ici : Accueil | comptes-rendus | Compte-rendu Philo-Sorgues du 15 mars 2013 : « Le Maître Ignorant »

Compte-rendu Philo-Sorgues du 15 mars 2013 : « Le Maître Ignorant »

Ce dernier vendredi, dans le cadre des soirées Philo-Sorgues organisées par la Société Littéraire, Pierre Pasquini, agrégé de philosophie, nous a entretenus de la pensée pédagogique de Jean-Joseph Jacotot (1770-1840) reprise récemment par Jacques Rancière sous le titre provocateur du « Maître ignorant ». Dans notre pays, l’Ecole est l’institution à laquelle la République a confié la mission de former des citoyens épanouis, capables d’exercer leurs droits et leurs devoirs.

L’Ecole, pour cela, doit s’affranchir d’éventuelles pressions déviationnistes que pourraient faire peser des traditions familiales et religieuses, les pouvoirs politiques ou financiers. A cette fin, l’enseignant (qu’il soit instituteur, maître ou professeur) doit être investi d’une indiscutable autorité à laquelle est dû le plus grand respect. Le développement des compétences de l’élève, par transmission du savoir que détient l’enseignant, repose sur des méthodes dites pédagogiques en continuelle évolution. Quelles qu’elles soient, leur efficacité dépend essentiellement des motivations, spontanées ou suscitées, de l’élève. L’exemple le plus frappant en est sans doute l’apprentissage spontané des langues par les jeunes enfants, voire par les adultes. Il revient à l’enseignant de faire confiance à l’élève dans son désir d’acquisition de compétences. Celle-ci se manifeste par une récurrente curiosité, un questionnement particulièrement évident chez l’enfant à l’âge des « pourquoi ». Une telle démarche ne peut être mise en œuvre que sur des fractions réduites des classes d’âge. La volonté de dispenser le savoir à l’ensemble de la population a nécessité de tempérer cet angélisme de pratiques quelque peu coercitives.

Adresse courriel : societe.litteraire.sorgues@wanadoo.fr
tél. : 04.90.39.10.88 / 06.78.26.56.16
Siège social : Mairie de Sorgues – Local : Château Gentilly